fumer

Le guide pour arrêter de fumer

Avoir l’idée d’arrêter de fumer est déjà un grand pas. Le tout est de savoir aller jusqu’au bout de ses idées. La première semaine sans cigarette est souvent difficile. Une bonne préparation est donc essentielle pour que le sevrage tabagique soit réussi. C’est un effort considérable pour favoriser sa santé et sa qualité de vie.

Les symptômes de sevrage à la nicotine

Pour lutter contre l’addiction à la cigarette, il faut d’abord comprendre ce phénomène. La nicotine est la substance addictive qui se trouve dans tous les produits contenant du tabac. C’est une substance psychoactive qui modifie la chimie du cerveau, raison pour laquelle on devient abonné (e) à la cigarette. Les chercheurs s’entendent pour dire que la nicotine est presque aussi addictive que les drogues majeures comme la cocaïne et l’héroïne. Elle présente des effets physiques, mais aussi psychologiques.

En arrêtant de fumer, le corps ressent un besoin en nicotine qui se voudra être comblé. C’est ainsi que l’on ressent les symptômes de sevrage comme la dépression, l’anxiété ou l’irritabilité. D’autres signes peuvent apparaître : l’insomnie, le gain de poids, des maux divers et des picotements. Tout le monde ne connaîtra pas tous les symptômes de sevrage. Mais il est clair que la plupart trouveront que les envies de nicotine sont les plus difficiles à gérer. Voilà pourquoi, les trois premiers jours sont pires. Les besoins sont intenses, il en est de même pour les symptômes. Passer le cap des trois premiers jours est donc crucial. Après cela, il devient plus facile de s’abstenir.

Les différents moyens d’arrêter de fumer

D’une manière générale, on peut arrêter de fumer de deux façons : avec ou sans aide. Le sevrage assisté consiste à remplacer la nicotine par un autre produit ou médicament qui supprime les envies de nicotine. Il peut s’agir de timbre, de gomme, de pastilles ou de vaporisateur à la nicotine. La thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) est efficace et rend beaucoup plus facile la gestion des envies soudaines. Certaines études montrent que les fumeurs qui utilisent la TRN pendant leur période d’abandon sont 50 à 70% plus susceptibles d’obtenir un résultat favorable. Cependant, il existe différentes méthodes qui peuvent être utilisées pour augmenter les chances d’un résultat de cessation favorable. Certains d’entre eux ont une efficacité prouvée.

Entre autres, on peut opter pour la cigarette électronique. Elle est très populaire parce qu’elle ressemble de près à des cigarettes classiques, à la fois dans la sensation et dans le look. Les e-liquides utilisés dans les cigarettes électroniques sont exempts de nicotine. Pour plus d’efficacité, il est recommandé d’utiliser de l’e-liquide cbd. En plus de combler les besoins en nicotine, il permet de diminuer, de façon considérable, les symptômes de sevrage. La possibilité de commande en ligne facilite l’accès à ce produit. Par ailleurs, la thérapie comportementale peut aider à évaluer les déclencheurs de tabagisme et à trouver un plan sur la façon de minimiser les risques de rechute. Il faudra donc dresser une liste de bonnes raisons d’arrêter de fumer. L‘aide d’un thérapeute est profitable dans la mesure où il pousse chacun à trouver les bons facteurs de motivation qui permettront de rester sur la bonne voie.

Comments are Closed