shampoing solide

Comment faire du shampoing solide ?

Se laver les cheveux sans aucun risque pour la santé et l’environnement ? C’est bien possible, et ce, par l’adoption du shampoing solide. Il vous met à l’abri des effets néfastes de la silicone, de la paraffine et des autres produits dangereux contenus dans le shampoing liquide. De plus, le shampoing solide peut-être fait maison. Nous vous dévoilons ici, les ingrédients et la recette de cet essentiel de la salle de bain.

Mais avant, pourquoi un shampoing solide ?

Le shampoing solide est un produit cosmétique servant au nettoyage des cheveux et à leur traitement. Sa fabrication est également l’une des choses les faciles à faire. Retrouvez la meilleure recette de shampoing solide ici : https://www.caliquo.com/pages/les-bonnes-recette-shampoing-solide.

Il faut savoir que le shampoing solide est aujourd’hui beaucoup plus apprécié pour des raisons toutes simples. D’abord, s’opposant à son pourtant liquide, il n’utilise pas d’emballage plastique étant un nocif pour l’environnement ainsi que pour les êtres vivants qui y vivent. Toujours dans le sens écologique, il faut savoir que la fabrication de ce produit découle d’un mélange d’ingrédients naturels et même bios parfois. En plus d’être sans danger, cet indispensable des cheveux est également assez économique. Comment ?

En fait, faire un shampoing solide nécessite moins d’argent qu’en acheter un liquide quoiqu’il puisse en valoir trois en matière de durabilité.

Alors, prêt(e) pour en fabriquer un ?

Pour faire du shampoing solide, vous avez besoin du Sodium Cocoyl Isethionate, plus simplement connu sous le sigle SCI. 35 grammes de cet ingrédient devraient suffire. Il vous faudra ensuite 7 grammes d’eau et aussi d’argile blanche connue pour ses propriétés assainissantes.

Vous aurez également besoin d’huiles : celle de Ricin (14 ml) et quelques gouttes d’huile essentielle (environ 20 gouttes).

Une fois les ingrédients apprêtés, prévoyez les ustensiles à utiliser. Idéalement, il faut un bol, une casserole, une moule (celle de la forme de shampoing choisi), une assiette et une cuillère en bois. Pour éviter un quelconque mal respiratoire ou oculaire, veillez à aérer votre cuisine ainsi qu’à vous protéger le nez et les yeux. Ces conditions sont-elles remplies ? Vous pouvez donc commencer la fabrication.

 



Comments are Closed