Tout sur l’auto-hypnose

Etant capable de résoudre de nombreux problèmes et addictions telles que le manque de confiance en soi et le tabagisme : l’hypnose est désormais une pratique répandue.

Ses effets ont été prouvés mais malheureusement de nombreuses personnes n’y ont pas accès car cette technique demande du temps et de l’argent. Alors, pourquoi ne pas pratiquer l’auto-hypnose pour vous libérer de vos habitudes nocives ?

Les maux soignés par l’hypnose

Une quantité de troubles et addictions peuvent être résolus ou améliorés grâce à l’hypnose et plus spécialement à l’auto-hypnose.

Les dépendances à l’alcool, au tabac, aux drogues, aux jeux sont la première raison d’être de cette pratique, notamment par ses résultats probants.

La perte ou prise de poids peut également être influencée par des séances.

Des problèmes d’ordres psychologiques tels que le manque de confiance en soi, un fort état de stress, phobies et angoisses sont aussi traités grâce à cette forme de méditation.

Enfin, diverses douleurs ont été réduites à la suite de séances d’auto-hypnose.

Avant chaque séance vous devez donc définir quel sera votre objectif. Vous pouvez bien-sûr en avoir plusieurs mais tenez-vous en à un seul par séance pour de meilleurs résultats. Vous pouvez aussi vous tourner vers le site www.autohypnose-facile.fr, très complet et mis à jour régulièrement.

Comment s’y prendre ?

Une des clés de l’auto-hypnose est la régularité. En effet, vous devez pratiquer ces séances régulièrement et si possible dans les mêmes conditions de départ pour favoriser l’entrée dans votre inconscient.

L’environnement

Avant chaque séance, vous devez vous réfugier dans une pièce calme et confortable où vous ne serez pas dérangés. Asseyez-vous sur un endroit douillé et éliminez toutes les distractions possibles tels que l’ordinateur, votre téléphone et la télévision. Donnez-vous 15 minutes pour chaque séance. Fermez les yeux, respirez et détendez-vous.

L’auto-suggestion

Vous devez préparer une phrase que vous vous répéterez plusieurs fois à voix haute par séance et qui permettra à votre inconscient de régler votre problème efficacement. La règle d’or ? Formuler des phrases positives qui ne mettront pas l’accent sur des mots à connotation négatives.

La visualisation

La dernière étape est la visualisation car elle permet de vous imaginer dans une situation dénuée du problème que vous voulez régler. Imaginez-vous sans addiction, douleur ou sûr de vous – selon vos besoins.

Le petit plus

Entrer en auto-hypnose et faire le vide en soi peut être difficile chez certaines personnes. C’est pourquoi de nombreux livres existent et vous donnent des conseils pour atteindre vos objectifs.

Comments are Closed