La phythothérapie, une autre alternative à la médecine conventionnelle

Aussi connue sous le nom d’herboristerie, la phytothérapie consiste à traiter les maladies et les problèmes de santé à partir des plantes médicinales. En effet, ce choix s’explique par le fait que les différentes plantes présentes de nombreuses vertus. Quand on utilise le terme de phytothérapie, on parle souvent de phytothérapie occidentale, qui a une longue histoire remontant à l’époque romaine. 

La phytothérapie occidentale utilise souvent des herbes originaires d’Europe et d’Amérique du Nord. Le médicament peut prendre différentes formes selon les individus : des mélanges d’herbes peuvent être préparés sous forme de thé pour vous aider à mieux dormir ; un cataplasme pour les problèmes digestifs ; des capsules pour traiter l’arthrite ; une pommade pour une entorse à la cheville ou des gouttes auriculaires pour une infection.

Devenir phythothérapeute, un long chemin pour maîtriser les plantes

La formation en phytothérapie est souvent rigoureuse et implique non seulement une étude détaillée de plantes particulières, mais également de nombreux cours de sciences tels que l’anatomie, la physiopathologie, la biochimie et la phytochimie.

Un phytothérapeute commence généralement par une étude approfondie qui aborde un large éventail de sujets permettant de considérer le patient dans son ensemble. Après avoir rassemblé les antécédents détaillés de son patient, le phytothérapeute élaborera un plan de traitement spécifique pour l’individu, qui abordera à la fois les symptômes à court terme et les objectifs à long terme de ce dernier.

Des avantages incontestés offerts par la phythothérapie

La phytothérapie présente de nombreux avantages. Les phytothérapeutes préfèrent généralement travailler avec des plantes entières plutôt que des constituants uniques. Cela s’explique par le fait que la plante entière a évolué pour devenir parfaitement adaptée pour travailler avec la physiologie humaine de manière douce mais efficace.

Beaucoup de gens savent déjà qu’il faut un peu de menthe ou de gingembre pour soigner des maux d’estomac ou que l’ail est bon pour le cœur, mais la phytothérapie peut aller bien au-delà. Il est bien adapté pour traiter les types de problèmes chroniques pour lesquels la médecine occidentale standard manque de bons outils.

Les plantes médicinales ont une parfaite relation avec le corps pour améliorer notre flore intestinale et sont idéales pour les problèmes de digestion comme pour l’ALOE COMPOSE BOIRON. Elles peuvent être utilisées dans le traitement des problèmes pulmonaires chroniques, de l’asthme et des allergies.

Il existe des plantes pour équilibrer les hormones, améliorer la santé du cœur et traiter les problèmes auto-immuns. La phytothérapie peut non seulement cibler des symptômes spécifiques, mais aussi agir à un niveau tonifiant pour améliorer le fonctionnement de tout le corps et nous aider en vieillissant.

Quel que soit le problème de santé que vous ayez, il existe une plante qui permettra d’endiguer votre problème. Qui plus est, le phytothérapeute peut vous aider à trouver la bonne combinaison pour votre situation spécifique. N’hésitez pas à le consulter afin d’avoir son avis concernant votre état de santé et dans le cas où vous êtes sous traitement médical, pensez à lui en parler. Vous éviterez ainsi les risques de contre-indications que la médecine conventionnelle peut présenter avec la médecine douce.



Comments are Closed